Login


Register | Recover Password
 

Tests de tempérament simplifiés

 Tests de tempérament simplifiés

un concept scientifique pour orienter rapidement votre cheval vers la bonne discipline

Vous connaissez bien le caractère de votre cheval en étant avec lui tous les jours.
Mais prenez 5 minutes pour obtenir des indications objectives sur son tempérament, son caractère.

Flyer tests de tempérament DomaizeEn collaboration avec la FECPA, l’IFCE a proposé la réalisation de tests issus des travaux scientifiques de l’INRA de Tours-Nouzilly lors du concours régional de modèle et allures Selle Français de trois ans montés le 1er octobre au Centre Equestre de la Vendée à Riom et lors des épreuves régionales d’élevage pour poneys de deux et trois ans le 19 Juillet à Domaize, où cette initiative a remporté un vif succès auprès des éleveurs. 

Crédit photo : J. Lagurgue

 

Les concours de Modèle et Allures permettent de caractériser un grand nombre de chevaux et d’avoir la possibilité de les orienter rapidement suivant leurs qualités. Les grilles de jugement sont un outil pour évaluer le modèle, les allures et l’aptitude à l’obstacle.

Tests de tempérament simplifiés

 

Pour les tests de comportement qui y sont associés, aucune préparation n’est nécessaire pour les éleveurs, qui doivent présenter leur équidé sur les différents ateliers déjà connus – toise, saut en liberté, présentation en main, épreuve montée – sous l’œil d’un juge muni d’un chronomètre et d’une feuille de notation – ainsi que à un atelier regroupant différents tests : de soudaineté, de l’objet inconnu, d’une surface nouvelle et des filaments.

 

 

Le but des Tests de Tempérament Simplifiés est de sortir de l’imprécision et de mettre à disposition de la filière des outils de mesures fiables issus des travaux de la recherche scientifique. En effet, le comportement est le premier critère de choix lors de l’achat d’un cheval, toutes disciplines confondues (études française, irlandaise et australienne). Dans de nombreux pays, comme en Allemagne, en Hollande, au Danemark, en Grande-Bretagne, des études sur des mesures de comportement des chevaux de sport lors des concours d’élevage sont en cours.

 

 

Les études ont montré qu’en termes de tempérament, il n’y a pas de bons ou de mauvais chevaux. Tout dépend de la discipline pratiquée, du niveau et des attentes de chaque cavalier. Par exemple, une forte émotivité est un inconvénient pour un cavalier débutant, mais peut constituer un atout pour le sport.

 

 

Les éleveurs qui participent aux TTS reçoivent un récapitulatif des résultats de leur équidé pour chaque atelier (voir un exemple). Les scores obtenus par cheval/poney ne sont donc pas à interpréter en terme de « bon » ou de « mauvais » tempérament. Il s’agit simplement des caractéristiques comportementales que le cheval/poney a exprimé le jour du concours.

 

 

A terme, l’objectif de cette caractérisation à grande échelle est de pouvoir valoriser et orienter au mieux chaque cheval en fonction de ses spécificités.