Login


Register | Recover Password
 

MYLORD CARTHAGO – ISO 178 (2012)

MYLORD CARTHAGO – ISO 178 (2012)

Ce beau cheval gris est né en 2000, chez Paule et Jean-Louis Bourdy-Dubois, dans les écuries du Château de la Tour Vidal, à Saint-Myon (Puy-de-Dôme).

 Son père, Carthago Z (Holst.) remporta de nombreuses victoires internationales avec Jos Lansink. Sa mère, Fragance de Chalus, est la fille de Jalisco B.

 Mylord Carthago fut monté par Emmanuel Vincent à 4, 5 et 6 ans.

 A partir de sa 7ème année, il eut pour cavalière Pénélope Leprévost. Ensemble, ils parviennent au sommet de la hiérarchie mondiale, devenant avec l’Equipe de France, Vice-Champions du Monde à Lexington en 2010, et Vice-Champions d’Europe à Madrid en 2011. Ils remportèrent notamment : le Grand Prix CSI de Paris La Courneuve, le Saut Hermès au Grand Palais à Paris, le Grand Prix CSI***** Gucci de Paris Villepinte, le Grand Prix CSI***** de Vienne, le Grand Prix CSI***** d’Helsinki… Ils furent aussi vainqueurs des Coupes des Nations de Rome, d’Aix-la-Chapelle, de Gijon…

Porteur d’un remarquable patrimoine génétique, issu de deux souches prestigieuses, Mylord Carthago est dans le peloton de tête des meilleurs reproducteurs français ; l’un de ses fils, Timon d’Aure, fut Champion des 6 ans à Fontainebleau en 2013.

 

—————————————

 

« Mylord Carthago représenta le second travail pratique de ma carrière d’éleveur débutée deux ans plus tôt. A la fin de sa première année il montrait déjà, en liberté, qu’il avait le potentiel pour devenir un cheval de saut d’obstacles de haut niveau. Il eut ensuite la chance de rencontrer une cavalière de très grand talent, Pénélope Leprévost, qui lui permit d’exprimer toutes ses qualités. Ce furent bien évidemment pour mon épouse et pour moi, une grande fierté et une grande joie, de les suivre, d’assister à leur ascension et à leurs succès. Pénélope et Mylord formèrent un couple exceptionnel, dont les entrées en piste généraient toujours beaucoup d’émotion parmi les spectateurs. Les larmes de Pénélope et de toute son équipe, lors de leur dernière victoire à la Baule en 2014, après une longue indisponibilité de Mylord, témoignent des sentiments que suscite ce cheval magnifique et généreux. »

Jean-Louis Bourdy-Dubois

Liens vers les vidéos :

La Baule, séquence émotions :Interview de la cavalière, Pénélope Leprévost, de Julie Martin, sa groom, de Jérome Thevenot, vétérinaire de l’Equipe de France, et de Michel Robert, cavalier international.

Championnat du Monde à Lexington (2010)

 

Retourner à la page précédente